Championnat de France Juniors de Strasbourg, un super week-end !

Une fin de saison pleine d'émotions

SERGIOOO

Ce sera un très bon souvenir !

Max a retrouvé des sensations un peu enfouies ce week-end et surtout conjuré le sort des finales passées et ratées. Ce fut agréable à constater.

Il reste à progresser sur l’analyse et la réactivité. La preuve, en match de tableau il parvient à trouver la parade car en match en 15 touches il a le temps de se mobiliser sur l’escrime de l’adversaire, c’est moins le cas en poule et à ce niveau c’est un handicap. Néanmoins il repart avec un classement honorable puisqu’il pointe à la 31ième place de ce championnat de France. La saison a connu des hauts et des bas, il la termine en phase ascendante, c’est plus facile de redémarrer à la rentrée quand c’est comme ça.

Par équipe avec les potes Mathys et Quentin de Chambéry et leur Maître d’Armes Raul, ce fut là aussi une belle bagarre qui se termine en tableau de 16, battus par les vainqueurs de la N2 de 2 petits points seulement, une super expérience, sauf pour nos nerfs peut-être !!!

Un week-end au goût un peu amer toutefois, c’était probablement la dernière compétition de Clément le « frère d’armes », il file faire ses études supérieures ailleurs et l’escrime n’aura visiblement plus sa place dans un programme à venir bien chargé. Une page s’est tournée pour les deux compères, 8 ans entre concurrence et complicité, pour les tireurs et pour leurs parents, une amitié sportive qui a du sens et qui nous manquera à n’en pas douter. Bon vent Clément.

La saison se terminera en roue libre, reprise des affaires en Août avec un stage au Portugal puis nouvelle saison que Max devrait entamer avec un classement dans les environs de 30 en Junior tenant compte des sortants et du résultat de ce championnat. L’équipe de Chambéry termine la saison quant à elle au 15ième rang, aujourd’hui ils étaient à 2 points d’un podium et d’une « breloque » comme dit Maxence, mais avec ou sans médaille, la compétition a été riche en émotions.

 

See You SERGIO !!!!!

Des titres, des coupes, des podiums  Maxence en veut encore !

 

 

 

Un grand merci à ceux qui accompagnent Maxence dans cette aventure sportive -)------

 

 

Compétitions, résultats, coupures de presse, agenda à venir et quotidien...

 

 

Maxence Schaller Vocation Escrimeur !

 

 

Maman : "Max, que voudrais-tu faire comme sport?"

Max : "Je voudrais être Mousquetaire !!!"

 

Il avait sept ans et l'aventure sportive de Maxence commença...

 

 

C'est donc en 2006 que Max mit pour la première fois le pied dans la salle d'armes de la SEMetz à Metz Belletanche. Inscription tout d'abord à l'animation estivale, histoire de voir si la pratique rejoignait le rêve de petit garçon.

Ce fut donc également la première rencontre avec son Maître d'Armes Loïc Le Foll.

Deux semaine durant il y passa ses matinées et put ainsi se faire une idée de ce sport. A la rentrée suivante, première licence, premières leçons, premiers frissons, et ça fait dix ans que ça dure...

 

Préambule

 

A l'heure où l'actualité relate d'avantage les histoires d'une jeunesse adepte du "Binge Drinking", des "joints, pétards et autres bédos". A l'heure où les idoles sont issues d'émissions de téléréalité sans aucun intéret ni sens et où les liens sociaux se virtualisent, je ne cache pas ma fierté d'être le Daron, le Papounet ou Pap's, ça dépend des jours, de deux jeunes qui ont trouvé dans le sport ce qu'il faut y chercher : des valeurs ! Celles de l'effort, de la patience, de l'écoute, de l'apprentissage, du respect, du partage, bref, des valeurs fondatrices et formatrices d'un esprit bien fait. Preuve si il en était besoin que le sport n'a pas de vertus que pour le corps.

Ceux qui ont pratiqué un sport en compétition le savent bien, rien n'est équivalent aux sensations, aux émotions que l'on éprouve lorsqu'on accède à la victoire après avoir souffert, sué, perdu, recommencé encore et encore jusqu'à cet instant unique en son genre où l'on réussit son défi et où on l'emporte autant sur l'adversaire que sur soi-même.

Depuis des années nous accompagnons nos enfants dans cette voie, faisant bien des sacrifices en temps et en argent, passant nos week-end au bord des piscines ou des pistes d'escrime car rien ne remplace non plus les émotions d'un père ou d'une mère qui partage ces instants avec son enfant.

Et tous les sacrifices disparaissent, laissant la place à une satisfaction à nulle autre pareille.

Quelle que soit l'issue de cette aventure sportive de Maxence, elle nous aura offert à tous : ses parents, ses copains, notre famille, nos amis et à lui bien sur, une merveilleuse tranche de vie et des moments inoubliables qui, je l'espère et j'en suis certain, en appellent encore bien d'autres.

 

Merci Maxence

Merci Alexia sa soeur qui supporte les humeurs du sportif

Merci Dominique sa maman qui supporte les humeurs du sportif ET de son père

Merci aux supporters qui vibrent avec nous

Merci à la société d'escrime de Metz, sans ce club nous ne vivrions pas tout ça

Et enfin merci à Loïc Le Foll, le Maître d'Armes de Maxence qui a façonné l'escrimeur et qui le pousse tous les jours à se dépasser. Cette relation entre le Maître d'Armes et son élève est elle aussi unique et précieuse...

 

Anthony, dit "Toinet" au bord des pistes !

Exhibition à la Soirée Rose pour la lutte contre le cancer du sein

Les sponsors de Maxence -)-------

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Anthony Schaller