Calendrier des compétitions

Epreuve Lieu Date Inscrit
Circuit National Junior Toulouse 15-16/10/2016 oui
Zone Grand Est Junior Geispolsheim 06/11/2016 oui
Championnat de Lorraine Junior et Sénior Vandoeuvre 12-13/11/2016 oui
Circuit National Junior Hénin Beaumont 10-11/12/2016 oui
Circuit National Sénior Bourg la Reine 7-8/01/2017 oui
Circuit National Sénior Bordeaux 4-5/03/2017 oui
Circuit National Junior Valence 8-9/04/2017 oui
Championnat de France Junior Equipe Bordeaux 22-23/04/17 oui
Finale Championnat de France Junior individuel et équipe Strasbourg 13-14/05/2017 oui

 

Classements de Maxence

 

Catégorie Classement
Junior 38
Sénior 178

Actualisé au 25/06/2017

Circuit élite par équipe, une première pour Maxence !

Bordeaux sous la bannière de Chambery

Retour sur cette aventure,

 

Il y a quelques mois, Mathis Jabouille, un copain de piste de Maxence lui propose de faire le troisième dans l’équipe de Chambery qui souhaite participer au championnat de France par équipe. A Metz pas d’équipe possible, enfin je crois, car il faut non seulement être trois mais de plus il doit falloir un classement pour y participer, ce serait à refaire, je me poserais la question de tenter une équipe messine en allant chercher un troisième à l’extérieur mais nous découvrons le principe à ce moment là et Max accepte l’invitation, trop heureux de tirer ce championnat particulier. Nous faisons enregistrer ce que l’on appelle une double licence et le voilà Savoyard par équipe, marrant !

La compétition par équipe en escrime a une saveur particulière. Ce sport si individualiste qu’est l’escrime, pratiqué en relai déchaine les émulations, c’est un vrai bonheur.

Nous voilà donc partis en force à Bordeaux où nous étions il y a seulement quelques semaine pour une manche en individuel, dans ce club le BEC dont les pistes sont superbes, voutées, on se croirait dans une cave à vin, ça ne pouvait que nous plaire…

La famille fait le voyage sans Max à l’aller car ce dernier passe la semaine au CREFED de Chatenay-Malabry pour découvrir cette structure dans laquelle il postule pour l’année prochaine en plan B de son cursus.

On récupère donc le sportif samedi matin en gare de Bordeaux, ayant fait 12 heures de route dans un « minibus » tout neuf et très confortable mais bridé à 100 KMH, voyage très long.

Cette compétition ne sert pas à grand-chose sur le papier. Les équipes sont sures d’être qualifiées pour la finale, mais il faut malgré tout en passer par là pour la tirer. Et puis en ce qui nous concerne, les gars n’ayant jamais tiré ensemble c’est une sorte de répétition générale intéressante.

De plus nous avions loué un petit appartement au centre de Bordeaux pour ce week-end, et, ya pas à chier, il fait meilleur là-bas. Alors qu’en lorraine le mercure plafonnait aux environs de 10°, nous avons pris l’apéro en terrasse avec un petit 25° vachement agréable !

En équipe, pour résumer, il n’y a quasiment que du lourd. Certaines sont même très très fortes, on tape donc dans le dur tout le week-end surtout que la formule à Bordeaux inclue de tirer tous les matchs de classement. Les tireurs ont donc tous fait 7 matchs en 45 points entre le samedi et le dimanche. Autant dire que les jambes ont été lourdes en fin de compétition, surtout après une semaine d’entrainement et d’assauts de haut vol à Paris pour Maxence.

Sur les 24 équipes engagées, seules 16 se qualifiaient pour le lendemain. Ce fut le cas de Chambéry. Une victoire et une défaite en poule, défaite face à Meaux, et victoire sur Alençon. Puis premier match éliminatoire remporté face à l’équipe locale de Bordeaux et qualification pour le Dimanche.

Dimanche matin on retrouve Meaux sur notre parcours qui, comme la veille bat nos savoyards et, pour la petite histoire remportera la compétition.

Le principe de ces formules est de tirer tous les matchs de classement une fois éliminé, à ce stade il en reste donc trois.

Défaite face à Rueil Malmaison, défaite face à Bourg la Reine mais de peu, 43/45 alors que c’est une très belle équipe, ça se joue à pas grand-chose. Et enfin, comme un bouquet final, victoire face à Paris TA de bien belle manière, même si on a tremblé puisque gagné 45/44 !

Une belle expérience, un seul regret, ne pas l’avoir fait sous la bannière messine !

Chambérymetz sera donc en piste pour la finale de Strasbourg, quel que soit le résultat, on sait déjà que nous vivrons un super moment au lendemain de la finale en individuel… Que d'émotions en perspective.

Samedi 13 mai en indiv et dimanche 14 en équipe, le tout dans notre jardin car à Strasbourg. J’adore Bordeaux mais quand même Strasbourg c’est moins loin ! ;-)

Bravo à Mathis, Quentin et Maxence et également à Raul, le maître d'Armes de Chambery qui a été très bienveillant tout le long du week-end avec ses poulains, c'était un plaisir de faire sa connaissance !

-)--------

Circuit National Elite Junior de Valence

Dernière étape en individuel avant la Finale du Championnat de France de Strasbourg

S’il y a une chose sur laquelle Max est constant, c'est de ne pas tomber sur des poules faciles. Ce fut le cas à Valence. A ce stade me direz-vous, c'est plutôt normal, je vous répondrais d’accord, mais on n’aurait rien contre une poule sympa de temps en temps…

Bref, ce dernier RDV du circuit a été hard et le résultat s’en ressent. Qualifié sans passer par le tableau le samedi, on se retrouve le Dimanche avec, donc, une poule bien poivrée et un classement très moyen. Ça complique la tâche puisque le premier tour de tableau est fatal à Maxence. C’était jouable mais on ne peut pas toujours être au top.

Il termine donc 80ième de cette manche, un tour de plus et on divise le classement par 2, ça fait mal de tomber à ce stade. Néanmoins l’essentiel est préservé. En effet les performances de Maxence sur l’ensemble de la saison lui permettent de conserver un classement honorable au général et surtout de rester dans les 48 premiers donc dans la N1. C’est donc dans la catégorie reine que Maxence tirera la finale individuelle à la mi-mai. Une vision entre passion et masochisme car évidemment c’est bien plus difficile en N1 qu’en N2 par définition mais, on est compétiteur ou on ne l’est pas…

Circuit Sénior Elite de Bordeaux

Première fois à Bordeaux !

 

C'est la première fois que Max participait à cette compétition. Bordeaux, c'est loin !

Nous avons été très impressionnés par l'infrastructure du club de Bordeaux, le BEC. Comment vous dire, un club installé dans des caves voutées de la vieille ville, c'est superbe, que dis-je grandiose, le plus bel endroit où pratiquer l'escrime que j'ai pu voir jusqu'à présent et, disons le, sauf à me proposer une piste sur une plage, je pense que ce lieu est probablement indétrônable ! Une équipe super sympa, bref tout pour passer un bon week-end, dégustation de vin en prime !

Le résultat n'est pas exceptionnel, max termine 127 de cette épreuve, cela lui permet toutefois de gagner 13 places au général en sénior.

Même si Max aurait espéré un résultat plus probant, il apprend de chacune de ces épreuves en sénior, c'est à ça que ça sert.

En tout cas, nous avons passé un super moment entre mecs avec Pascal et nous sommes revenus avec quelques flacons du cru !

Ci-dessous une petite idée du lieu en image...

Républicain Lorrain du 20/01

Escrime : Maxence Schaller et Clément Grzybowski, les grands espoirs de la SE Metz

Ils ont grandi ensemble, sur la piste et en dehors. A 17 ans, Maxence Schaller et Clément Grzybowski, fleurettistes à la SE Metz font partie des meilleurs juniors lorrains. Leurs résultats prometteurs et leur connivence sont une vitrine.

Maxence et Clément pratiquent l’escrime ensemble depuis plus de dix ans. Cette année, ils sont entrés en catégorie juniors. Photo Pascal BROCARD pour le RL

Leur combat le plus mémorable, c’était à Mulhouse, il y a deux ans. En demi-finales, catégorie cadets, Maxence et Clément s’affrontent. Rapidement, Maxence prend le dessus. Il mène 9 à 2. « C’était dans la poche » , souffle-t-il. Mais c’était surtout sans compter sur le sursaut de Clément. « Il est remonté, et m’a finalement battu 9 à 10 ! » Les deux intéressés se marrent. « Ce genre de souvenir, on en a des tas ! », lance Clément. Pas de rancœur ni de concurrence, les potes d’enfance se jettent un regard entendu.

Et pour cause. Les deux Messins, Maxence Schaller et Clément Grzybowski, 17 ans, se connaissent depuis l’école primaire. « On a toujours été amis , confie le premier. Et l’escrime, on a commencé à un an d’intervalle, vers l’âge de 7 ans. On joue dans la même catégorie. » Aujourd’hui, Maxence est 38e national, Clément 76e. Schaller a été deux fois champion de Lorraine et multiplie les podiums. Les deux amis font partie des fines lames de la région. En septembre dernier, ils sont passés juniors.

Licenciés à la SE Metz depuis toujours, « notre club de cœur » , ils ont évolué côte à côte, fleuret à la main. Les frères d’armes ont réussi à trouver l’équilibre entre amitié et compétition. « Ça n’a pas toujours été le cas, grimace Clément. Quand on était de jeunes ados, on se voyait comme des concurrents. Notre amitié en a pris un coup. Chacun voulait être le meilleur. »

Finalement, les grands gaillards se sont retrouvés. Avec trois entraînements de deux heures par semaine et une dizaine de compétitions à l’année, ils passent le plus clair de leur temps ensemble, sur la piste.

« Je ne pourrais pas vivre sans »

Et en dehors aussi. Lycéens à Louis Vincent, Clément est en terminale S, Maxence en ES. « On comprend qui est le cerveau ! » , observe Maxence… Cette année, c’est le bac. « Il faut concilier révisions et escrime, ce n’est pas toujours simple » , regrette Clément, qui manque certains entraînements pour potasser. Son binôme sourit : « Je suis beaucoup moins studieux que lui… »

Concernant l’escrime, ils se rejoignent. « C’est plus qu’un sport, affirme Maxence, appuyé par le hochement de tête de Clément. C’est une passion. Je ne pourrais pas vivre sans. » L’an prochain, le bac en poche, il ira à Paris, pour intégrer une licence STAPS et pratiquer le fleuret dans une nouvelle salle d’armes. Il insiste : « Je ne me vois pas faire autre chose ».

L’avenir de Clément dans l’escrime semble plus incertain… « Si j’intègre une école d’ingénieurs à Nevers ou Nice, je devrai arrêter mon sport à ce niveau-là. » Pourquoi ? « Je ne me vois pas dans un autre club que Metz, avoue le lycéen. Pour moi, l’escrime, c’est ici. Pas ailleurs. »

En attendant l’envol de ses jeunes espoirs, le club messin profite de leurs bons résultats pour promouvoir ce sport trop confidentiel. « Ils sont bons, leurs performances sont honorables, ils sont des modèles pour les plus jeunes du club » , affirme Anthony Schaller, président de la SE Metz et père de Maxence, qui aimerait bien, secrètement, garder ces pépites encore un bout de temps…

Gaëlle KRAHENBUHL.

Les dernières NEWS

Maxence et Miles Chamley Watson USA

C’est la saison de la galette alors à Bourg la Reine on a choisi le Roi !

(Ok je sors...)

 

C’est Sieur LE PECHOUX qui remporte l’épreuve en ce dimanche chez les hommes alors qu’Ysaora Thibus monte sur la première marche chez les dames. Une belle compétition.

 

Maxence s’en tire pas mal, n’oublions pas qu’il tire en surclassé, qu’il est junior 1 et que donc il a en face de lui des adversaires potentiellement plus âgés et expérimentés.  Dans ce contexte on aborde les compétitions peut-être un peu plus relâché, cela n’en demeure pas moins relevé.

L’objectif, car il en faut bien un malgré tout, était de se qualifier pour le dimanche. Pour cela, il fallait donc faire le mieux possible en poule et enchainer trois victoires en tableau pour obtenir le ticket de lendemain.

La poule est convenable à ce niveau puisque Maxence la termine avec 3 victoires et 3 défaites, deux d’entres elles à 4/5.

Il sort classé 105ième sur 240, il est qualifié pour la suite et doit donc passer trois tours pour être parmi les compétiteurs du lendemain. Il en passera deux avec une belle maîtrise et buttera sur la troisième marche. Dommage. C’est pour autant un résultat correct et surtout Maxence retrouve à chaque compétition un peu plus de sensations et prend du plaisir à tirer. C’est d’ailleurs dans ce but qu’il souhaitait participer à ce circuit sénior.

C’est presque dommage étant donné la phase ascendante du moment mais c’est maintenant une pause qui attend Max. Un peu d’arbitrage dans les semaines à venir mais la prochaine compétition officielle est en Avril, à moins que nous trouvions un éventuel tournoi open à l’étranger pour tenir au chaud comme on dit. En attendant, n’oubliant pas que c’est l’année du Bac il faut se consacrer aux études.

C’est sur cette note positive et une météo à peu près clémente que s’est fait le retour à Metz aujourd’hui avec en prime un souvenir de la rencontre avec l’américain Watson, tireur très spectaculaire que Max rêvait de défier ce week-end, le tableau en a décidé autrement, la rencontre ne fut donc pas sportive mais très amicale avec une petite photo souvenir bien sur ! Un cliché également avec celle qui était tête de série N°1 du tournoi et qui l’a remporté, la sympathique et prometteuse Ysaora qui tirait à domicile aujourd'hui.

Ysaora Thibus équipe de France de Fleuret

Bonne année 2017 !

C’est reparti !

 

Tout d’abord je vous souhaite une très bonne année, ça c’est fait !

Une insistance particulière pour tous ceux qui suivent Maxence, le soutiennent et l’accompagnent financièrement pour certains.

C’est donc l’heure des remerciements, c’est une tradition mais c’est surtout un juste retour des choses et pour tout dire, un plaisir !

Merci aux soutiens de la première heure, mes amis Christophe Gross et Pierre Franck respectivement patrons de CGCOM Services et EVERCLEAN Services. Pour la deuxième saison consécutive ils sont sponsors du tireur et se sont d’ailleurs investis également dans son club. La naissance de passions pour l’escrime ? Je ne sais pas, ce que je sais c’est que grâce à eux et à leur implication le tireur et le club sont plus libres. C’est ça, de la liberté qu’ils nous offrent et la possibilité de saisir des opportunités interdites sans cela. Je suis infiniment reconnaissant de leur geste.

Dans cet élan d’intérêt, de passion ou tout simplement de gentillesse, d’autres sponsors viennent rejoindre le pôle de soutien, au nombre de 4 : Manu Lorraine en la personne de mon ami Gérald Gismondi, In Arboris et son président Thierry Sleboda (que Maxence attend toujours sur les pistes !), la Société PFF Façades nous fait l’honneur de nous rejoindre également, merci David Arslan, et enfin les Peintures Maestria représentées dans l’Est par François Mengin qui a l’habitude d’accompagner des sportifs en devenir.

Tous ces hommes sont des Patrons, des passionnés, des mecs biens qui ont découvert l’escrime au travers de Maxence. Ce qui est chouette c’est qu’ils s’intéressent à lui, prennent régulièrement des nouvelles, sont impliqués. Plus que des sponsors, ce sont des parrains, c’est une toute autre dimension car elle est affective. Merci à tous.

Un grand merci aussi à Natacha et Pascal qui désormais nous accompagnent au bord des pistes. Soutien moral et financier, partage des angoisses et des fou-rires, et cerise sur le gâteau, infirmière personnelle de Maxence et ce n’est pas rien quand on pratique un sport de haut niveau et qu’on a une cheville récalcitrante, Tata Strapping œuvre dans l’ombre !!! Merci également aux grands-parents, à Denis, Joëlle, Pascale, Christian, Véronique, Alain et à tous nos proches qui s’enquièrent de la bonne forme et des résultats du sportif au quotidien, c’est finalement devenu une aventure un peu collective, un peu comme quand les chanteurs se jettent dans la foule et que des centaines de bras les soutiennent et les font avancer. Un bien bel élan.

 

Et puisqu’on parle d’élan, c’est donc reparti pour la compétition dans une poignée de jours ! Pas trop loin, c’est Cool, puisque c’est à Paris, à Bourg la Reine exactement, que le week-end prochain Max va croiser le fer sur le circuit élite sénior. Premier circuit sénior de l’année où il va rencontrer les sélectionnés Olympiques de Rio, toujours sympa et probablement grisant si ce n’est pas un peu tétanisant…

La suite directe sera consacrée à l’arbitrage puisque Max est appelé à arbitrer pour le club lors de la compétition M17 à Charleville, qualificative pour les championnats de France, puis il officiera comme arbitre également au Marathon Fleuret de Paris qu’il a bien connu comme tireur, le voilà dans une autre posture.

Les compétitions reprendront en Avril avec deux rendez-vous important, on en reparlera d’ici là.

En attendant, bon début d’année à tous et EN GARDE !

Circuit National Junior (M20) Elite Hénin Beaumont les 10 et 11 décembre

 

 

Quel chouette week-end !

 

Le rendez-vous annuel des Juniors dans le Nord, à Hénin, en décembre.

Max est motivé, il a envie d’en découdre.

Départ le vendredi soir avec Maman, Tata, Tonton et Papa, pour une compétition sur deux jours. Salade de pâtes à l’huile de truffes au menu du vendredi histoire d’être en pleine forme le lendemain.

Début de l’épreuve le samedi 13h avec une poule équilibrée. Sortie de poule avec 4 victoires et deux défaites, Max se classe 72ième, à trois points seulement de la qualification directe (69 qualifiés directement pour le dimanche) il doit donc passer par un tour de qualif, ça tombe bien, on n’avait rien d’autre à faire !

Ce tour de tableau sera une formalité, remporté 15/6. Retour à l’hôtel pour une soirée light puisqu’appel à 7h00 le dimanche matin.

Réveil à 5h45 et c’est parti pour une deuxième compétition, il reste les 128 meilleurs sur les 187 du départ. Poule relevée avec deux « gros morceaux » et du coup Max sort de cette première étape classé 100ième après seulement deux victoires et 4 déf.

Tableau de 128 tendu qui ira jusqu’à la touche de la mort donc 14/14 et remporté avec les tripes ! Le deuxième match sera très bataillé également, remporté 15/13 qui ouvre à Maxence les portes du tableau de 32, ce qui correspond au 16ième de finale, pas mal quand on tient compte des derniers résultats, c’est bon de le revoir à ce niveau, même si il n’est pas encore dominateur comme on l’a vu parfois.

Ce match sera le dernier, à 4/7 se produit un incident, Max blesse involontairement son adversaire en lui marchant sur le pied. Intervention du médecin, reprise 10 mn plus tard mais Max n’a pas le goût, où n’ose pas de peur de profiter de la situation et ne marquera plus un point, défaite sévère du coup 4/15. Dommage même si honorable d’avoir l’esprit sportif plutôt que le goût de la victoire à tout prix.

Le bilan est positif, il sort 32ième de cette manche de championnat et remonte du coup de 11 place au classement national où il pointe désormais au rang 36.

L’autre bonne nouvelle du week-end c’est que Max a été contacté par le club de Chambéry qui lui propose de venir compléter son équipe junior pour les championnats de France. En effet, Metz n’a que deux M20 donc pas d’équipe, Chambéry dans la même situation et connaissant celle de Metz lui demande d’être son troisième tireur. C’est avec grand plaisir que Max ira prêter main forte à ses copains savoyards, les compétitions par équipe il adore ça.

Cette compétition équipe vient donc alimenter l’agenda, elle se déroulera les 22 et 23 Avril à Bordeaux, 15 jours après la troisième manche de junior individuel de Valence.

Entre temps probablement un tour en sénior à Bourg la Reine en Janvier à confirmer.

On a hâte de voir tout ça !

Zone M20 à Geispolsheim

 

Une troisième place ce week-end pour Maxence. Pas grand chose à dire sur cette mini compétition sauf le regret que les Alsaciens n'aient même pas daigné être présents à domicile. Soit, c'était une compétition sans enjeu étant donné le mode de calcul des classements, mais dans une saison Junior un peu light, c'était l'occasion de tirer avec des adversaires un peu différents. C'est Clément, le frère d'armes de Maxence qui se hisse sur la plus haute marche du podium pour cette zone un peu tristounette. Bref, rendez-vous la semaine prochaine pour les deux compétitions de ligue à vandoeuvre en M20 et en sénior.

REPRISE REPRISE REPRISE

Premier circuit national M20 (Junior) de Muret (Toulouse)

 

Rentrés tard ! Mais bon, c'était le circuit le plus éloigné de l'année, ça c'est fait !

C'est à Toulouse que cette saison de Junior, première de trois, a commencé. Ce n'est pas une grande révolution en soit puisque Maxence tire en surclassé depuis un moment, on connait donc les forces en présence, il n'empêche que c'est sa catégorie désormais et c'est donc ce classement qui va nous intéresser.

La compétition s’est bien déroulée, un résultat que je qualifierai d’honnête.

178 tireurs sur la ligne de départ le samedi, premier objectif se qualifier pour la seconde journée. Le chemin le plus court consiste à être dans les 78 premiers au classement à la sortie des poules ce qui fut le cas, les autres devant faire un premier match d’éliminatoire pour passer le cap. Donc qualifié pour le dimanche, une nouvelle compétition qui démarre.

Poule correcte avec 3V/3D et on enchaine sur un tableau de 128 bien maitrisé puisque remporté 15/3.

Le tour suivant sera plus difficile face à un adversaire du haut de classement et avec quelques soucis (Grrrr) de cheville. Malgré ça Max se défend bien et s’incline sur le score de 10/15.

Il faudra faire un peu mieux pour espérer progresser au classement. Le prochain rendez-vous est prévu début décembre dans le nord, entre temps s’intercale une épreuve de zone en Alsace en novembre.

Objectif soins maintenant. En effet, la coupure estivale bien que longue n’a pas supprimé ce problème, rendez-vous chez le médecin du sportif programmé et kiné en ligne de mire.

Impossible de ne pas rendre un hommage appuyé à l’organisation de cette compétition qui comme chaque année depuis trois ans nous prend en charge de façon géniale. Merci tout particulièrement à Pascale Wiroth qui gère avec une maîtrise totale l’hébergement et le transport lors de ce rendez-vous en plus d’être adorable. Merci à elle et à tous les bénévoles qui œuvrent pour faire de cette compétition notre préférée même si c’est bien loin !!!

Seconde finale et fin de saison

Saison terminée !

 

La deuxième finale n’aura pas été au niveau de la première. Dommage, nous avions repris goût à l’adrénaline.

Pas grave dans l’absolu, le résultat de cette finale était instantané, il n’avait pas de répercutions sur l’année prochaine, le titre ou le podium c’était l’objectif et on aurait aimé le vivre, mais c’était sans suite.  Pour la prochaine saison, il était important de réussir la finale Junior, et là on peut dire que c’était pas mal. Les deux c’était mieux mais bon…

 

Maintenant c’est repos, foncier, stage en Août et on arrête un peu de parler escrime. Il ne faut pas oublier (je me parle un peu à moi-même) qu’il n’y a pas que ça dans la vie de Maxence, il y a les potes, le bac, les amours, le permis, sa sœur et nous et, tout le reste…

Et c’est aussi en vivant et en préservant l’équilibre avec tout ça qu’on fait un sportif.

 

Le Bilan de l’année n’est pas mauvais, il n’est pas transcendant non plus. Un début de saison sympa, une compétition de ligue exceptionnelle où Max est allé chercher 5 titres et une troisième place sur 6 possibles, pas vu souvent jusqu’ici, puis une fin de saison marquée par un trop-plein, un petit sursaut la semaine dernière (la bête est toujours debout) et une dernière compétition décevante mais quand ça veut pas ça veut pas.

 

Tout de même, on ferait quoi tous ces week-end si nous n’étions pas, lui sur la piste et nous au bord ? Rien de plus intéressant c’est certain.

Ce que nous vivons chaque week-end de compétition est unique en son genre. Complicité ponctuée de tensions, adrénaline, victoire, défaites, je ne dis pas « peu importe » car Max est un compétiteur mais j’aime autant son sourire lorsqu’il sort de la piste vainqueur que lorsqu’il en sort vaincu mais par un adversaire supérieur et reconnu comme tel pour autant qu’il ait la sensation d’avoir fait ce qu’il pouvait. C’est ça le sport, c’est l’école de la vie et de l’humilité.

 

Cette année, entrainés par notre passion, certains nous ont suivis au bord des pistes, ils ont partagé avec nous notre passion pour l’escrime ce sport méconnu, sous-estimé et si peu médiatisé. Elles et ils ont vibré au rythme des touches vertes ou rouges, ont appris à comprendre les règles du fleuret (ou pas) et ont vécu nos émotions. Peu de choses en dehors du sport permettent cet échange, la musique peut-être. La famille, les amis, mes camarades BNIstes sont venus encourager mon fils avec ferveur, comme si c’était le leur, une dose de bienveillance communautaire autour d’un projet de vie. Merci à vous tous et à lui de nous avoir fédérés autour de ça, on était mieux là qu’au bistrot comme dirait l’autre…

 

Et ça ne fait que commencer ! Il y aura bien d’autres rendez-vous et occasion de vibrer autour de Max. L’année prochaine, première année en Junior qui en compte 3. A gérer avec mesure car c’est l’année du bac. Cette première année dans cette catégorie sera plus simpliste. Plus de double surclassement et probablement les Séniors uniquement sur les compétitions proches (Paris) pour laisser la place aux études. En revanche, j’ai à cœur de trouver des stages de haut niveau pour compenser et arriver en 2ième année sans avoir perdu la technique. Une année différente quoi.

 

En attendant, merci à tous les soutiens et les encouragements, dans la victoire comme dans les moments moins glorieux.

 

Je clos cette saison, sauf si j’ai des choses intéressantes à vous raconter bien sur, mais je vous donne rendez-vous dès septembre pour de nouvelles aventures sportives et pleine d’émotions.

 

Biz à vous tous et bonnes vacances.

 

Toinet

Première Finale : Junior

Crédit Photo Denis Ferri. Belle Fente !

Finale Juniors de Reims

 

Que d’émotions !

 

C’est pour vivre des journées comme celle-ci qu’on fait du sport. Ce n’est pas facile, ça demande un sacré caractère.

 

Si vous suivez ce petit site, vous savez que Maxence, qui depuis plusieurs années est un compétiteur brillant, vit une période difficile comme ça arrive à tous les sportifs. Quand le doute s’installe ça devient compliqué même pour les meilleurs. Ces périodes de doute engendrent parfois l’abandon, au contraire, pour certains, c’est un retour à l’humilité mais à quel prix ?

 

J’ai proposé dans cette période, différentes solutions possibles à Maxence pour tenter de le sortir de cette ornière. Un accompagnement psychologique par exemple, j’ai envisagé des rencontres avec des sportifs de haut niveau, des solutions diverses, sophrologie et autres…

 

La réponse de Maxence a été catégorique : on s’en sortira tout seul !

 

Je suis plutôt fier de ça, du « ON » et les chiens ne faisant pas des chats, je retrouve chez mon fils des traits qui caractérisent la famille.

 

Bref, sur la thématique du « foutez-moi la paix », le temps passe, je suis malgré tout dubitatif mais j’ai confiance en lui. Il faut dire qu’il m’a si souvent fait kiffer que, connaissant ses qualités je crois en lui et c’est un état d’esprit qui finalement me convient. Je ne dis pas que je suis totalement serein mais je lui laisse le bénéfice du doute.

 

Nous approchons de la date de cette première échéance ET, car il faut toujours un grain de sable dans le rouage, Max tombe malade… Il organise une java avec ses potes mercredi dernier, veille de long week-end, il n’a pas pu fêter son anniversaire avec eux en mars, calendrier trop compliqué, nous recevons donc 17 potes à la maison pour une pizza party (il semble d’ailleurs que pizza rime un peu avec Vodka ;-(), qui vont passer une (visiblement très bonne) soirée et dormir à la maison. Sauf que, au sortir de cette soirée ponctuée de concours de pompes sur la terrasse par environ 5°/10° de température, Max chope une bronchite et se retrouve cloué au lit (ou presque) toute la semaine précédent cette première finale, avec antibios et tout un panel de médocs en espérant qu’il soit d’équerre le samedi…

 

Vendredi…

 

Il semble que le traitement ait fait son effet. Jusqu’à hier j’en doutais encore mais aujourd’hui ça va !

Atelier fils de corps et fleurets en début d’aprem, départ 17h avec Pascal et Natacha (tonton et tata, fans inconditionnels de Max).

 

Sur le plan organisationnel ce fut compliqué, maman revenait du sud, arrivée super tard à Marne la Vallée, retour à l’hôtel minuit 30, réveil prévu à 5H »à car appel à 7h00… Rassurrez-vous, Max était lui au lit à un horaire raisonnable.

 

Bref, nous voilà dans ce superbe complexe sportif à côté du stade de Reims, le complexe Léo Lagrange. J’abrège mais franchement, après 10 ans au bord des pistes dans tout le pays, c’est le lieu idéal pour y organiser un championnat de France !

 

Début de compet idéal, 4 Victoires 1 défaite en poule (et encore la def est discutable), et ensuite, un peu comme d’hab, grosse attente avant le début de tableau.

 

Max et Clément, son frère d’armes, se challengent chacun dans sa partie de tableau, on vit des moments de grande intensité, T128, T64, T32 s’enchainent puis T16, chacun fait preuve d’une grande maîtrise, et vient le T8 (quart de finale) ou Maxence retrouve sur sa route Kim Ulrich Seytor, qui a trusté les podiums nationaux et internationaux cette année, qualifié sur tout le circuit européen et sur la coupe du monde, Un gros client qu'il n'aborde pas du tout de la même façon que les autres, dommage. Fin du parcours pour Maxence, Clément passera ce tour pour tomber au suivant contre un autre Lorrain, Thomas, mais podium et médaille que nous apprécions à sa juste valeur !

 

Si on m’avait proposé le matin même de signer pour un quart de finale, je l’aurais fait tout de suite compte tenu de la situation. Ce que je retiens, ce n’est pas de rater le podium à quelques points près c’est surtout ce que Max a montré sur tout le reste de la journée, le retour à la confiance et au plaisir sur la piste. Il aura réussi finalement à retrouver cet état d’esprit tout seul, ou presque.

 

Samedi prochain on remet ça, en cadet cette fois, c’est la finale en N1 avec les meilleurs !

 

Merci à Tata et Tonton ainsi qu’à Denis et Joëlle, les quatre nous ont soutenus et accompagnés lors de cette journée si riche en émotions. Prochain épisode dans une semaine mais une chose est sure, Maxence sera un adversaire redoutable l’année prochaine lors de son arrivée en junior et ce, pour 3 ans…

Crédit photo Denis Ferri

Champion de Moselle SENIOR

Champion de Moselle Sénior 2016

Un nouveau titre pour Maxence

 

Soit, c’est en championnat départemental mais c’est en Double Surclassé, c’est donc sympathique tout de même.

Il s’agissait vendredi de la dernière compétition « locale » qui s’est déroulée au sein du club de Metz.

 

Battu en finale par Clément dans la catégorie Cadets, Maxence  battra Romain en finale des Séniors, c’est le second titre en Sénior de Maxence cette saison après celui de champion de Lorraine par équipe en décembre.

 

Max a fait l’impasse sur la finale des championnats de France Sénior qui ont eu lieu ce week-end à Bourg la Reine où il était sélectionné, il a préféré garder ses forces pour les deux rendez-vous qui clôtureront la saison Junior et Cadet, respectivement à Reims samedi pour les Juniors et à Compiègne le samedi suivant pour les Cadets.

 

On espère que d’ici là il sera remis de la bronchite qui le cloue à la maison depuis dimanche et qu’il sera en pleine forme pour cette première finale de Reims.

 

La suite dimanche prochain ;-)

Champion UNSS

Champion Académique

 

Fin de la saison UNSS de Maxence ce mercredi 27 Avril.

Après avoir participé au championnat de France le mois dernier en tant que jeune officiel et avoir obtenu son diplôme d'arbitre National UNSS, c'est comme compétiteur que Max était au rendez-vous de St Avold aujourd'hui. Il a donc remporté cette compétition plus honorifique qu'autre chose. Cependant lorsqu'on se destine à être professeur de sport, il est normal d'accorder de l'importance à cette structure sportive scolaire qui malheureusement a un peu perdu de son éclat, faute d'intérêt des établissements.

Bravo à Maxence et rendez-vous mi-mai pour les finales fédérales cette fois.

Soirée Sponsors

Oui je sais elle est un peu floue, je l'étais aussi !!!

Merci !

 

Belle soirée hier ! Nous avons accueilli les sponsors de Max, Antoine Manné qui représentait le groupe BNI Metz Mirabelle en sa qualité de président, Christophe Gross patron de CGCOM Services et Pierre Franck qui dirige EVERCLEAN.

Merci, sans vous nous n'aurions pas pu assurer tous les déplacements de Maxence cette saison.

A cette occasion Max a offert a chacun de ses soutiens l'une de ses médailles de champion de ligue. Un partage naturel et bien mérité !

Diplôme d'Arbitre National UNSS

Belle opportunité !

 

Vous dire que Maxence n'aurait pas préféré être sur les pistes de la finale des championnats de France UNSS plutôt qu'à côté serait vous mentir.

En effet,, informés trop tard il  n'a pas été possible d'aligner une équipe lycéenne pour faire le déplacement en compétiteur. Cependant c'est brillamment que Maxence a représenté l'académie en tant que jeune officiel, autrement dit arbitre. A cette occasion il a pu obtenir son diplôme d'arbitre UNSS National et ainsi valider du même coup son niveau régional fédéral. Il a également été désigné pour arbitrer la finale de cette compétition. Bravo Maxence et RDV l'année prochaine pour défendre les couleurs de l'académie Metz/Nancy en tant que tireur, si toutefois le calendrier scolaire le permet car ce sera l'année du Bac...

En attendant les "FRANCE"

Bon Anniversaire Maxence

 

17 ans et 10 ans d'escrime ! C'est à Chilly Mazarin que Max a soufflé sa 17ième bougie en pleine compétition cadet, la dernière de la saison avant la finale. En effet, la deuxième partie de la saison est close, le prochain rendez-vous sera Reims pour la finale junior et compiègne la semaine suivante pour la finale cadet.

Le bilan à ce stade de la saison est mitigé. Max a démarré sur les chapeaux de roue avec sa douzième place à Montbéliard, ensuite beaucoup de compétitions et un mini burn-out, on remonte la pente depuis mais c'est pas simple de retrouver la confiance car c'est tout ce qui fait la différence.

Avec un classement 48 lors de ce dernier circuit on ne peut pas dire que ce soit totalement revenu mais il a fait de belles chose, il manque ce petit truc qui fait la différence au moment important, quand l'enjeu avance avec le tableau.

 

Il y a donc du travail jusqu'en juin, pas vraiment le travail de l'escrime je ne crois pas que le souci soit là, juste celui de l'état d'esprit. Cependant il faut garder en mémoire que sur une finale, tout est possible. Toute l'année on se bat pour le classement, là, le titre se joue sur une et une seule journée, c'est là qu'il faut être prêt.

 

En attendant en route pour l'arbitrage de la finale UNSS à Charleville demain et la validation de son option au Bac. Pendant les vacances de Pâques stage de zone à Strasbourg avec Loïc comme maître de stage, puis on se focalisera sur le mental et le retour à la confiance. Maxence sera prêt en mai !!!

 

Mille merci à Mireille pour cet incroyable gâteau en forme de masque d'escrime qui est venu à point nommé pour clore notre week-end, ça valait une photo !!!

Cicuit Junior de Toulouse

Dernière manche Junior avant la finale

 

Muret, banlieue toulousaine. LE déplacement de l'année sur le circuit français, je parle en kilomètres bien entendu.

Bilan positif si l'on tient compte d'où on revient, un passage à vide. Très bonne poule le samedi qui qualifie Max directement sans passer par la case tableau. Le dimanche matin avec la grosse cavalerie c'est plutôt satisfaisant avec 3 victoires et deux défaites ce qui positionne Max en milieu de tableau. Malheureusement il ne passera pas le premier tour de ce tableau de dimanche, encore un peu fébrile sur l'analyse de l'adversaire, la confiance revient mais doucement.

Pas très grave sur le principe, ce dernier opus des juniors servait uniquement à conserver des points pour l'année prochaine avec le système de classement glissant. Investissement un peu cher mais assumé.

 

RDV le Week-end prochain en Cadet à Paris

 

Le prochain week-end c'est direction Paris, enfin Chilly Mazarin. Là aussi ce sera la dernière fois, l'année prochaine passage en junior, on ne se rendra plus à Chilly.Un peu plus d'enjeu puisqu'on est en Cadet. Max a l'assurance de tirer la finale en N1 mais tout de même un petit résultat serait le bienvenu, pour le moral...

 

La semaine suivante, c'est confirmé, Max rejoint la grande famille UNSS, il sera le "Jeune Officiel" pour la lorraine à la finale des championnats de France par équipe, l'occasion pour lui de découvrir cet univers et de valider deux choses :

 

  1. Il peut obtenir le diplôme d'arbitre UNSS National,
  2. Il va de fait, valider une option du Bac avec en prime de 12 à 20 points d'avance à l'épreuve.

 

Après ça, repos et préparation...

 

Les échéances suivantes seront les deux finales, à une semaine d'intervalle. En attendant celles-ci, Max va travailler le physique et nous opterons pour un ou deux tournois pour rester en forme sur le plan technique, Luxembourg est une option possible, on y réfléchit.

Un petit plateau télé Max ?

Mission Accomplie

 

Merci Maxence de m’avoir accompagné sur le plateau de Mirabelle TV notre télé locale.

En effet c’est grâce à lui que j’ai pu, en tant que président de la SEMetz, venir parler d’escrime à la télé, ce n’est pas si souvent qu’on nous offre une petite lucarne pour parler de notre beau sport.

 

Je le remercie d’autant plus que le chambrage est de mise sur les pistes entre adversaires et que cette petite popularité a suscité quelques quolibets de la part de certains.

L’escrime, et plus précisément les clubs, crèvent  du manque de médiatisation. Max a eu la gentillesse de répondre à ma demande de laisser faire ce reportage sur lui et de me suivre pour cette interview en direct, ce n’est pas son choix et ce n’est pas un exercice forcément facile mais si nous avons grâce à cela pu intéresser ne serais-ce qu’une ou deux personnes à franchir la porte de notre club dans les prochains mois, alors nous serons contents. Son implication à m’aider dans ma tâche me rend fier de lui et je sais qu’il fera bonne figure. Les moqueurs, qui pratiquent le même sport que lui seraient bien inspirés de faire de même car bien des clubs sont en difficultés et auraient bien besoin d’ambassadeurs comme il a accepté de l’être…

 

Alors pour ceux qui comme moi apprécient le geste mais qui ont raté notre prestation vous pouvez la revoir ici (à la 42ième minute) :

 

http://www.mirabelle.tv/emission29-juste-avant-de-zapper-video1795-juste-avant-de-zapper-09-03-16.html

 

Le reportage (seul) sur Max à la SEMetz, c'est là :

 

https://www.facebook.com/SportMaxFencing/videos/vb.424563574420386/454359774774099/?type=2&theater

 

 

-)-----------

Actu en attendant Toulouse

 

Retour sur les pistes les 12 et 13 Mars pour la manche Junior de Toulouse. En attendant l'actualité de Max passera aussi par Charleville Mézières ou il va représenter l'académie en tant que jeune officiel, autrement dit Arbitre, lors de la finale des Championnats de France UNSS escrime. Faute d'avoir pu le faire en tant que compétiteur car il n'a pas été possible de réunir une équipe de 4 tireurs mixte qui plus est.

C'est donc comme arbitre que Maxence va découvrir le sport scolaire UNSS, avec comme bonus de passer le niveau arbitre UNSS national et quelques autres avantages comme par exemple de valider une option comptant pour le Bac, qui pourrait lui valoir quelques points d'avance toujours bon à prendre.

 

L'autre actu c'est que Maxence va être l'objet d'une interview par notre chaine locale Mirabelle TV. Un reportage lui sera consacré qui sera diffusé à l'occasion d'un émission lors de laquelle j'aurai le plaisir de parler plus largement de la SEMetz et d'inviter les téléspectateurs à venir découvrir l'escrime. Une belle occasion de faire rayonner l'escrime et le club et de faire savoir que nous existons.

 

Marathon 2016

Face to Face

Un rendez-vous unique

 

Le Marathon fleuret est à l'escrime des jeunes ce que le grand prix de Monaco est à la Formule 1, ou Roland Garros au tennis français.

Ce week-end on s'est bien éclaté.

Beaucoup de bons moments et surtout une belle compétition superbement organisées par le Cercle d'Escrime Parisien.

Max s'y rendait dans un état d'esprit particulier, un peu surmené et empreint de doutes. Après une mise au vert pendant presque 15 jours il reprennait le fleuret en main samedi matin.

En résumé, un samedi correct mais pas encore rassurant et une qualification sans éclat.

C'est en seconde journée aujourd'hui dimanche que les sensations sont revenues. Poule avec de belles choses ce matin, et un tableau mouvementé avec une bifurcation vers le tableau de repêchage.

Il sera sorti par un beau tireur qu'on apprécie beaucoup Kim, sur le score de 10/15, honorable car Kim est un adversaire redoutable et en forme en ce moment. J'ai hâte de voir un nouvel affrontement entre ces deux tireurs élégants lorsque Maxence sera revenu au top de la confiance.

Bref, Max termine 45 et Clément 46, faut le faire !

 

C'est pas encore le retour au top niveau mais c'est pas ce qu'on attendait. Le positif c'est les sensations et la confiance qui reviennent, encore une fois l'objectif maintenant ce sont les deux finales de Mai, c'est là qu'il faudra être prêt !!!

Remise en forme

Petit break pour mieux repartir !

 

Bonsoir à tous,

 

C’est devenu presque exceptionnel, nous n’avions pas de compétition ce week-end ! Waouw ! Repos !

Mieux que cela même puisque nous en avons profité, non seulement pour nous lever à une heure normale, mais en plus, nous avons opté sous l’égide de maman, pour une séance de récupération Thermale, décidément, la femme est l’avenir de l’homme, quelle belle idée ! Eau chaude, bulles et jets en tous genres, voilà de quoi faire du bien à l’organisme du sportif et de toute la famille.

 

Maxence est « au vert », un entrainement la semaine passée et rien la prochaine. Juste histoire de mettre la cheville au repos car le week-end dernier à Lille, elle a encore fait parler d’elle et surtout, vu le rythme, le niveau et la distance des dernières compétitions, il était judicieux de lever un peu le pied (c'est le cas de le dire...) d’autant que la prochaine, à Paris le prochain week-end est particulière.

En effet, les 6 et 7 février c’est le dernier Marathon Fleuret, plus communément appelé CEP dans la corpo qui attend Maxence et ses potes.

Le Cep c’est un truc à part. Cette compétition ne compte pour aucun classement, ni national, ni international, oui, mais c’est LA compétition à faire. On y retrouve des tireurs du monde entier, cette année, comme les précédentes, une grosse délégation Japonaise, quelques Américains et au choix, Italiens, Allemands, Croates, Grecs, Argentins, Espagnols, Anglais, Belges, Israéliens, Hollandais, Danois, Suédois, Portugais, Singapouriens etc…

Pour faire simple, c’est la plus grosse compétition mondiale pour les minimes et cadets, très gros niveau mais en fait, juste un entrainement de luxe puisque ça n’a aucune incidence. C’est cependant « the place to be » quand on a de 14 à 17 ans et qu’on fait du fleuret.

Cela tombe plutôt bien puisque ça correspond à la reprise de Max et, disons le, c’est un peu son jardin. Ça ne présume en rien de ses performances la semaine prochaine, mais, il y a deux ans, en minime 2, Max a enchainé les victoires avec brio (avec qui ?) pour terminer 10ième Mondial et 3ième français, un des grands souvenirs même si il en est sorti rincé comme on dit car le marathon porte bien son nom. En effet, le but de cette compétition et ce qui en fait un rendez-vous très prisé à travers le monde, est que les compétiteurs tirent un maximum de matchs, la formule étant adaptée à l’objectif.

Premier RDV le vendredi soir, et c’est déjà un marathon en soit, pour la vérification du matériel. La compétition étant sous l’égide de la fédé internationale, il y a test de la cuirasse, du masque et de sa bavette ainsi que du gant. C’est déjà en soit une première épreuve dont la famille Grzybowski (nos compagnons de compétition et de route) garde d’ailleurs de mauvais souvenirs puisque plusieurs fois obligés de réinvestir dans du matériel à cause d’une non conformité parfois discutable…

Comptez environ deux à trois heures pour se sortir de cette première épreuve…

Le samedi (7H00 !!!), deux poules dans la journée, donc deux classements puis le tableau avec repêchage en T64 et en T32 qui ramène à chaque fois la moitié des tireurs dans le tableau suivant. Bref, l’assurance de faire un grand nombre de matchs dans le week-end. Un entrainement de luxe oui mais une formule très efficace qui continue donc le dimanche. Il faut, si l’on veut faire un résultat à cette compétition, être fort physiquement et mentalement car la concentration est très intense et les organismes souffrent beaucoup. C’est là qu’on reconnait les tireurs en forme car les deux paramètres sont aussi importants l’un que l’autre.

 

La suite de la saison garde une petite part de mistère, Max fera-t-il les séniors de Bordeaux, pas partis pour, mais on ne sait jamais, cependant c’est loin, pas obligatoire et cher, forcément. Il nous restera une manche en cadet (Paris), une en junior (Toulouse Aïe c'est loin mais oui on va le faire, trop d'enjeu pour le classement junior de l'année prochaine…), une autre en Sénior peut-être car elle serait annulée mais je manque d’infos sur un éventuel remplacement, et ensuite en mai les finales des championnats de France à Reims et Compiègne (cool, un saut de puce ça) , c’est là qu’il faut être prêt et en forme car lors de ces deux échéances, les classements ne comptent plus, c’est une compétition unique sur une seule journée, le classement ne compte que pour la catégorie où l'on tire, N1 pour les 50 premiers N2 pour les suivants.

 

Voilà, encore une semaine light à venir et RDV à la Halle Carpentier Paris 13ième samedi et dimanche, l’occasion aussi pour nous aussi de refaire le plein de matériel chez Paul.

 

On vous débriefe dimanche prochain.

 

Bonne semaine à tous ;-)

Circuit Junior à Hénin : Serrer les dents

Il est temps que ça se calme...

 

Hello à tous,

De retour du nord où Max a vécu un week-end compliqué.

Nous sommes fatigués. Voilà plusieurs semaines ou mois que les compétitions s'enchainent. Sur le papier c'est logique. Le club ne permettant pas à Maxence une variété d'adversaires "maison" suffisante à ses objectifs de progression, j'ai fait le choix de donner la priorité aux compétitions. Depuis septembre, de la Belgique à l'Italie en passant par l'Allemagne, nous avons parcouru près de 20 000 KM pour aller chercher ailleurs ce qu'il ne nous était pas possible de trouver à Metz et ce en cadet, en junior et en sénior en plus de l'international. Je m'interroge aujourd'hui sur le bienfondé de cette position. Je remets également en question la fin de saison et les engagements que nous avons choisis pour les semaines à venir...

Nous irons au marathon, c'est certain. Non que ce rendez-vous soit incontournable en ce qui concerne la saison sportive puisque cet évènement n'a aucune valeur en points, c'est juste que ce tournoi est à l'escrime des minimes et cadets ce que le festival de Cannes est au cinéma. De plus, c'est sa dernière année dans cette épreuve géniale alors on y va un peu comme on va en pèlerinage avec en plus ce petit goût amer qui dit : merde, c'est la dernière fois...

Bon, alors OK, on va au marathon, qui porte bien son nom et qui va nous lessiver Maxence une nouvelle fois. La question c'est la suite. Soit, il y a une petite pause d'ici là et une nouvelle de près d'un mois ensuite jusqu'à Muret (Toulouse). Et en ce qui concerne Toulouse, je me pose la question : Faut-il y aller ? Si je m'interroge c'est à cause du mode de calcul des points qui est utilisé dans le championnat Français (et un peu de la distance aussi, sur le circuit français ya juste pas plus loin...).

Ce mode de calcul est le suivant : Comptent pour les tireurs, les trois meilleures performances de l'année + le championnat de France (la finale donc) + le résultat de ligue (qui est pondéré par le nombre de tireurs par ligue) et ce sur deux saisons, c'est un classement glissant. La saison dernière, en cadet 1ère année, Max à fait une grosse perf à Toulouse en faisant un tableau de 32, ce qui induit que si il s'y rend cette année, il faut qu'il fasse au minimum aussi bien alors que si il ne s'y rend pas, il garde cette perf dans son scoring puisque les calculs sont faits sur deux saisons. Si l'on tient compte du fait que pour aller à Toulouse nous passerons une vingtaine d'heures dans la voiture et ferons à nouveau l'impasse sur une journée d'école et de boulot pour le daron, la question est bonne à se poser...

En résumé, faire au mieux sans trop en faire et tenir compte des règles pour être le plus efficace possible...

Pour faire simple, je ne suis pas certain (tous incidents de parcours mis à part) que nous ayons bien fait d'aller à Pise, ça n'apportait qu'au classement Europe, et je vais étudier un peu plus finement l'intérêt des échéances à venir car si je dois veiller au niveau, je dois aussi veiller à ne pas trop en faire, c'est une mission compliquée et moi aussi j'apprends en avançant.

Cette saison, côté classement, elle est pliée si l'on tient compte de tout ça. Les échéances : sont la finale Cadet et la finale Junior. Autant en cadet il est acquis et normal que Max aille défendre ses chances en N1, autant, en Junior, peut-être serait-il préférable qu'il se contente de la N2, moins prestigieuse, soit, mais moins exigeante dans l'investissement. Courir deux lièvres à la fois n'est jamais bonne posture.

Pour autant je ne vois pas Maxence faire la moindre impasse, nous laisserons donc les choses se faire naturellement mais en veillant à ne pas faire ce qui n'est pas indispensable.

Maxence s'est donc qualifié samedi à Hénin pour le lendemain à l'issue d'un très très beau match en fin de journée. Ce dimanche, il est tombé sur une poule de très bon niveau dans laquelle il n'a gagné qu'un seul assaut. Il sera éliminé dès le premier tour de cette seconde journée et termine ce circuit junior au rang 86 sur 160 tireurs inscrits dans cette compétition nationale.

 

Max, tu as l'escrime, c'est le plus difficile à acquérir et c'est le fruit de ton travail acharné depuis 9 ans. Aie confiance en toi comme nous avons confiance en toi et tu y arriveras !

A oublier très vite !

SurPise !!!!!

Coup de sang, coup de stress et coup de blues...

 

Bonsoir à tous. Dimance 18h00. D'habitude c'est plutôt avec délice que je fais le résumé du week-end sportif. Aujourd'hui je suis fatigué et dégouté.

Partis Vendredi matin nous sommes arrivés aux abords de Pise en fin d'après-midi. Nous avions réservé une chambre par Booking. La terminologie B&B nous a laissé naïvement penser qu'il s'agissait d'un hotel B&B enseigne connue. De fait il s'agissait probablement d'un  simple Bed and Breakfeast local QUE NOUS N'AVONS JAMAIS TROUVE ! Nous avons tourné pendant 1 heure dans le bled en question, dérangé des otoctones, remis 10 fois les coordonnées GPS dans le GPS et le téléphone, impossible de trouver l'étape en question. Nous avons bien réussi à les joindre mais ces derniers ne parlaient ni français ni anglais. Bref, l'heure tournant nous sommes allés à Pise centre et nous sommes rabattus sur un autre établissement en désespoir de cause. Merci Booking.shit...

Samedi Matin lever 5h30, assez classique. Sur place pour la compétition à 7h00.

Là aussi, suprise : 200 tireurs de toute l'Europe et.... 12 pistes !!! Autrement dit, certains comme Clément ont tiré leur premier match à 11h00 pour un appel à 7h30. A ce compte là on peut faire une compétition internationale à Metz ! N'importe quoi.

 

Je passe sur la compétition, poules moyennes et tableau de 128 mauvais, nos deux messins éliminés par des Italiens sèchement.

 

Libérés assez tôt, naturellement nous allons faire une petite photo devant la tour et prendre une crêpe avant le prendre la route du retour avec une étape prévue à la frontière italo/suisse. Et là, la surPise !

En 45 minutes, la voiture, garée dans la rue principale qui mène à la tour, vitre arrière gauche cassée, voiture pillée. Ils ont embarqué sacs et valises nous laissant avec une vitre en moins pour faire les 1000KM du retour.

Dégoutés, nous avons repris la route sans aucune envie de faire l'étape du soir. Nous nous sommes arrêtés sur l'autoroute pour faire une réparation de fortune qui, par chance à tenu jusqu'à Metz où nous sommes enfin arrivés à 5h00 ce matin, 24 heures sans dormir ou presque...

Entre la double peine de l'hôtel de vendredi et les frais occasionnés par le vol, ce week-end est juste une cata...

 

Voilà, prochaine compétition le Week-end prochain à Hénin Beaumont en Junior. Il va falloir se remobiliser !

 

Bonne semaine à tous -)---------

News entre deux compétitions

Rassurrez-vous la cheville se remet !

Repos forcé cette semaine pour le fleurettiste, suite à ce début d'entorse survenu samedi à Bourg la Reine et reitéré le dimanche. Orthèse toute la semaine pour aller au lycée et il est prévu de lui mettre un strapping demain soir chez notre Doc famillial pour la reprise de l'entrainement et surtout pour le voyage en Italie car Pise c'est Samedi !

 

On avait dit Bourg La Reine,

... pas bourre la cheville !!!

Reprise !!!

Samedi 9 Janvier 2016 Circuit Sénior Bourg La Reine

 

Quand on est cadet et qu'on part tirer sur une compétition sénior c'est toujours compliqué. La journée du samedi est, comme dans sa catégorie ou la catégorie supérieure (junior pour Max), destinée à faire la sélection. Alors en double surclassé pour faire simple, on y va pour apprendre sans envisager d'y faire une perf, et pourtant...

Accompagné de maman cette fois, c'est à Paris que Max à rendez-vous en sénior. Arrivée vers 13h pour débuter la compétition vers 14h30.

Poule de 6 tireurs qui se termine avec 3 victoires et deux défaites mais... le cadet est en forme, il analyse bien le jeu de l'adversaire et c'est de bonne augure.

Exempt du tableau de 256 grâce à une sortie de poule avec le classement 68 (sur 157 tireurs inscrits pour le samedi) il rencontre un voisin de Vandoeuvre en tableau de 128. Il réussit à remporter ce match en gardant un peu d'énergie sous le pied sur le score de 15/13.

Le tour suivant est hallucinant, je vous rappelle que Maxence est cadet et qu'il rencontre des séniors ! Dans ce tableau de 64 il prend l'ascendant de façon incroyable jusqu'à mener 11 à 0 ! Son adversaire se reprend et finalement Max l'emportera 15/8.

Le voilà donc qualifié pour demain avec la manière. Le principe est que demain les meilleurs français rejoignent la compétition sans avoir tiré aujourd'hui. Il va donc entamer cette deuxième journée avec le classement 76, c'est une performance exceptionelle !

Demain matin donc, nouvelle poule, ce sera plus difficile à n'en pas douter mais quelle belle journée et quel compétiteur !

Quel que soit le résultat de demain ce week-end est une expérience fabuleuse et une performance pour Max. Bravo à toi fils et à demain pour la suite de cette belle compétition...

 

 

 

Dimanche 10 janvier suite et fin du circuit sénior

 

Qualifié de belle manière hier à Bourg la Reine en remportant son T128 et son T64 facilement Max se retrouve ce matin face au gratin du fleuret français et une partie de l'élite mondiale.

Dans sa poule Erwann Le Pechoux 7 fois champion de France, 4 fois champion d'Europe, 4 fois champion du Monde, excusez du peu.

C'est bien sur difficile d'appréhender ça quand on a 16 ans car Max a du mal a accepter d'être dominé lui qui dans sa catégorie fait partie des meilleurs. La poule sera donc difficile à vivre d'autant que Max démarre avec une cheville un peu fragile, hier il s'est blessé sur son tout premier match de poule et il traine une petite douleur depuis.

 

1 unique victoire dans cette poule et une nouvelle alerte pour la cheville, sur le dernier match cette fois.

Vient le moment du tableau, il affronte Veran 49ième français sénior.

Max est dominé mais il revient à trois points en milieu de match mais finit par s'incliner sur l'honorable score de 11/15, un peu gèné par sa cheville qu'il souhaite tout de même préserver mais qui se rappelle à lui à chaque pas.

Il termine cette compétition 78ième, deuxième cadet sur 190 participants sur le week-end.

Une bien belle perf comme on dit, de l'expérience (et un peu de frustration) et des points interessants à venir pour son classement junior qui nous l'espèrons va évoluer pour lui permettre de tirer la finale en N1 tout comme en Cadet.

Retour à Metz avec un strapping à la cheville et une interdiction de sport jusqu'à jeudi.

 

La mauvaise nouvelle du week-end !

 

La mauvaise nouvelle c'est que Maxence n'est pas retenu pour Bratislava, la prochaine manche comptant dans les points du circuit européen. On se consolera en se disant qu'à la place de cette manche européenne, il ira défendre son classement en Junior (car les deux compétitions se déroulaient le même jours) et que ce sera très bon pour ce classement national.

 

Prochaine étape la semaine prochaine en Italie à Pise en Cadet pour affronter l'élite Italienne et européenne, ça nous promet encore des moments riches en émotions.

 

Bravo Max, une très belle performance en sénior, continue comme ça !!!

 

C'est la pause !

 

Après 5 week-end de compétitions intenses, un petit stage de 3 jours pour le décrassage, c'est la trêve pour Maxence. Repos et un peu de Jogging pour maintenir la forme car dès le 10 Janvier on repart pour deux mois de compétitions intenses. En attendant, bon noël à tous et à très vite pour de nouvelles aventures !!!

CN Cadet de Nantes : Un ton en dessous

On s'habitue vite aux performances et il est d'autant plus difficile d'accepter les résultats moins brillants lorsque les enjeux augmentent.

Il faudra pourtant s'y faire car Max n'est pas invincible. L'important est de tirer les leçons et de travailler encore pour les prochaines épreuves.

Ce week-end à Nantes où je n'ai pas accompagné Max, il était qualifié d'office pour le Dimanche grâce à son classement. Ses performances du week-end dernier à Metz laissaient espèrer une belle prestation mais il ne dépassera pas le tableau de 32 et finira la compétition au rang 24. Ce n'est pas si mal, c'est vrai mais c'est malgré tout encore un peu juste.

Le danger c'est de sortir de la zone des 16 premiers classés et de ses avantages.

En attendant le classement réactualisé, départ demain Lundi pour un stage à La Madine trois jours et après : repos bien mérité jusqu'au dimanche 10 Janvier pour un circuit sénior.

Il ne faut pas oublier cependant que c'est à la fin de la saison qu'il faut être en forme sur le circuit national car lors de la finale, tout se joue sur une journée pour le titre ! Donc confiance, travail et motivation pour préparer la suite.

 

Bonne fêtes à tous ;-)

Clin d'oeil

Les Frères d'arme Maxence et Clément (crédit photo P. Grzybowski)

Belle image des deux cadets de la SEMetz qui malgré des joutes fratricides, des finales allant juqu'à 14/14 remportées de justesse par l'un ou par l'autre, les deux amis restent proches et partagent ensemble les belles émotions prodiguées par l'escrime. L'esprit club, l'esprit d'équipe, l'esprit sportif...

Arrêt sur image d'un moment de récupération entre deux assauts...

Championnat de Lorraine Article du Républicain Lorrain du 14 décembre

Championnat de Lorraine Extraordinaire !

Deux jours de compétition de folie !

 

43 assauts pour Maxence qui tirait dans 3 catégories, la sienne, cadet, surclassé en junior et double surclassé en sénior, en individuel et par équipe.

 

Le résultat est presque parfait puisque Maxence fait 6 podiums et 5 titres de Champion de ligue, excusez du peu. En individuel sénior il termine troisième.

 

Un bien beau week-end, plein d’émotions et de découverte pour les spectateurs qui se sont déplacés pour découvrir l’escrime « en vrai ». Merci à tous les supporters qui sont venus se nourrir de l’adrénaline ambiante.

Max et son sponsor Christophe Gross Gérant de CGCom Services !

Et tous les podiums du week-end !

Fleuret Junior Individuel
Fleuret Junior Equipe
Fleuret Cadet Individuel
Fleuret Cadet Equipe
Fleuret Sénior Individuel
Fleuret Sénior Equipe

Coupe Mondiale de Cabriès

Article du Républicain Lorrain du 7 décembre 2015

Manche de la Coupe Mondiale Circuit Européen de Cabriès.

 

Retour sur un week-end d'Escrime chargé.

Départ vendredi matin direction Cabriès, entre Aix en Provence et Marseille, près de 800km.

Arrivée en fin d'après midi au cercle d'escrime de Cabriès-Calas pour la vérification du matériel. En effet, la compétition étant sous l'égide de la FIE, il y a vérification obligatoire de la cuirasse et du masque, ces derniers devant être conformes (contact électique parfait sur toute la surface de la bavette du masque et l'intégralité de la cuirasse).

La compétition est très relevée, de grosses délégations étrangères se déplacent pour ce tournoi, les plus importantes hors français sont la Russie, les USA, l'Italie, le Japon, l'Allemagne, le Canada, pour un total de 220 tireurs du monde entier donc.

 

Maxence fait une entame correcte avec une poule qui se termine sur 4 victoires et deux défaites.

 

T256 :Le premier tour de tableau contre un français, géré à l'économie par Max et remporté sur le score de 15/11.

Le deuxième tour (T128) sera un très beau match face à un Japonais qui comme tous ses compatriotes, maitrise parfaitement l'art de gérer les matchs difficiles. Il arrêtra le match pour blessure dès qu'il commencera à être en difficulté (mené 2/6), puis fera plusieurs pauses pour recourber sa lame, bref, l'art du combat à la Japonaise avec, en outre, une escrime très propre comme d'habitude avec cette nation. Le match sera finalement très serré mais Maxence mènera pendant tout l'assaut malgré les tentatives de destabilisation du Nippon.

Il remportera celui-ci 15/13 avec une attitude dominatrice très plaisante à voir.

Le tableau de 64 sera lui, le dernier de la compétition pour Maxence, il tombe face à son collègue Savin actuellement deuxième français au général. Probablement un peu touché par l'enjeu important, Max ne tirera pas à son niveau et s'inclinera 15/7 face au Cannois.

 

Maxence termine donc cette manche 58ième au général et 13ième français de la compétition.

 

Cette 58ième place à Cabriès le fait grimper de 9 places au classement européen où il pointe désormais au rang 173.

 

Prochain RDV les Lorraines les 12 et 13 décembre et la deuxième manche du circuit national Cadet le week-end suivant. Un mois de décembre bien chagé qui appelle d'ailleurs un mois de janvier qui le sera tout autant...

Championnats de Lorraine

Rendez-vous pour LA compétition Lorraine !

 

Il n'y a pas que le National et L'International dans le programme de Maxence. C'est bientôt l'heure de défendre les titres de la région.

Les 12 et 13 Décembre au sein du club de Metz, il aura une feuille de route bien chargée puisqu'il va concourir dans les trois catégories que son double surclassement lui permet et, qui plus est, en individuel et par équipe, soit, 6 compétitions...

 

C'est le moment de venir visiter le club et assister à des matchs qui, bien que l'enjeu soit régional, n'en sont pas moins animés et spectaculaires car les adversaires se connaissent bien.

 

Rendez-vous le 12 après-midi et le 13 toute la journée pour vivre en live une compétition d'escrime avec nous.

195 places gagnées !

C'est le résultat de la compétition correcte de Maxence en coupe européenne ce dernier Week-end.

Sa 51ième place le fait passer du rang 377 au rang 182 soit une progression de 195 places au classement Européen !

L'autre bonne nouvelle c'est qu'il peut se présenter à la manche Italienne à Pise le 16 Janvier.

Les deux mois à venir sont donc très chargés avec deux rendez-vous internationaux, Cabriès et Pise ainsi que la deuxième manche du circuit National cadet à Nantes, lui aussi primordial. Enfin un circuit junior, un sénior et la dernière participation de Maxence au Marathon Fleuret de Paris, en effet cette épreuve internationale de référence ne concerne que les catégories minime et cadet, ce sera donc la dernière fois pour Maxence et son frère d'armes Clément...

Bilan de retour de HALLE

Première compétition en sélection européenne qui laisse Maxence sur sa faim.

Une poule correcte avec 4 victoires et deux défaites qui le place 55ième du classement en début de tableau éliminatoire.

Exempt du premier tour de 256, il affronte en T128 le polonais KASPRZYK qu'il élimne sur le score de 15/11.

Le tour suivant il sera sorti par le roumain ROSU, un gros client qui terminera le tournoi sur la troisième marche du podium.

Max est un peu déçu d'être tombé si tôt mais Loïc Le Foll son Maître d'Armes considère que pour une première expérience à ce niveau il y a du positif. Il faudra donc confirmer cette bonne impression à Cabriès le 5 décembre !!!

Flash du 18/11

Le classement Junior vient d'être réactualisé.

 

Comme vous le savez peut-être, Max tire trois championnats cette année : Cadet, junior et sénior pour la première fois, il est donc double surclassé.

Les compétitions de la catégorie supérieure comptent dans l'attribution de points pour la catégorie inférieure. En clair, lorsqu'il tire en junior cela rapporte des points en cadet, et même chose pour la catégorie sénior qui rapporte en junior.

Sa participation au circuit sénior de valence vient donc de lui faire gagner des points sur son classement junior où il pointe désormais à la 53ième place !!! Et pour rappel 16ième en cadet...

Sachant que les 50 premiers du classement tirent le championnat de France en Nationale1 , il y a fort à parier que Maxence tirera dans cette catégorie reine pour les deux championnats, cadet ET junior !!!

Max en Circuit Européen

C'est officiel ;-)
La récompense du jour, photo avec Enzo Lefort Champion et super sympa !

Retour de Valence

 

Voilà, baptème du feu à Valence, première fois en double surclassé Sénior.

Du lourd avec des champions de haut rang.

 

Max fait 3 Victoires 3 défaites en poule et sort 78 ième. Il est exempt du tableau de 256 et tombe sur le 50ième Junior au classement national dans le tableau de 128. Il s'inclinera 9/15 face à cet adversaire qui n'attaquera jamais pendant tout le match. un jeu de défense à 100% assez rare à ce niveau.

 

Maxence termine 86ième du tournoi (sur 173 tireurs) et 1er CADET !

 

La semaine prochaine, premier RDV en sélection française, direction l'Allemagne ;-)

 

Après

cette bonne, pardon, excellente nouvelle, la sélection de Max pour le circuit Européen, retour à l'actu et à la participation de Max au circuit sénior !

Départ le Samedi 14 pour Valence et pour affronter les Boss du circuit Mondial.

RDV Dimanche pour voir et apprécier ces adversaires plus qu'honorables et en apprendre quelque chose...

Et bien ça y est !

 

Ce soir à 18h00 Loïc Le Foll nous a informés que Maxence est sélectionné pour la prochaine manche de Coupe d'Europe à Halle en Allemagne !

Cette convocation est la récompense de 9 ans d'efforts et de sueur. A lui de montrer de quoi il est capable désormais ! Ce sera probablement difficile car c'est une première mais il a les ressources pour faire un bon résultat ! Go Max !!!!

En préparation : Le circuit National Sénior de Valence en double surclassement.

 

Pourquoi le "Double Surclassement" ?

 

Si on s'en réfère aux autres sports, cette option peut paraitre curieuse. En escrime sans être démocratisée, elle n'est pas rare à haut niveau. En effet, comme le dit le Maître d'Armes de la SEMetz : "rien ne remplace la compétition, je peux leur donner la leçon tous les jours, c'est sur les pistes des circuits qu'ils apprennent".

 

Maxence va donc tirer en Sénior pour la première fois le 15 novembre à Valence. Pour bien comprendre ce qui l'attend, voici le palmares de trois adversaires possibles lors de cette manche :

 

Andréa Baldini (ITA) :

  • 5 fois champion d'Europe,
  • 3 fois champion du Monde
  • 1 fois champion Olympique

Enzo Lefort (FRA) :

  • 2 fois champion de france
  • 2 fois champion d'Europe
  • 1 fois champion du Monde
  • 1 fois vaiqueur de la coupe du Monde

Plus 9 autres podiums internationaux

 

Erwann Le Péchoux (FRA) :

  • 7 fois champion de France
  • 4 fois champion d'Europe
  • 4 fois champion du Monde

 

Vous comprendrez aisément que Maxence est très excité à l'idée de rencontrer ces tireurs, d'autant que d'autres beaux bébés de ce genre sont inscrits à cette compétition...

 

 

 

Dernier article en date

 

Un portrait de Maxence dans le républicain Lorrain du 16 Octobre 2015

 

 

 

Grâce à son début de saison efficace avec une dizième place au premier circuit national cadet de Montbéliard, la presse locale s'interesse d'un peu plus près à la personnalité de Maxence. Comme Etienne Moinard et Enguérand Collin-Andrez, tireurs du même club, avant lui nous avons pu lire un focus sur Maxence, la carte d'identité du Républicain Lorrain...

Photo agence "Grand Angle"

Exhibition d'escrime au Capitole

 

A l'occasion du premier anniversaire du groupe BNI Metz Mirabelle au Capitole de Saint Julien les Metz, Maxence et Romain Batier ont eu le plaisir de faire une démonstration d'escrime devant un parterre de 250 chefs d'entreprises.

Photo agence "Grand Angle"
La Halle Carpentie Paris 13ième, un lieu bien connu des escrimeurs

 

Après le circuit cadet, première manche en Junior Paris, Halle Carpentier 17 et 18 Octobre 2015

 

A peine une semaine après le premier circuit cadet, voilà Maxence en junior à Paris.

 

Une belle compétition très relevée, Maxence finit 55ième du week-end.

 

Ce résultat lui permet de ganer une place dans le classement général cadet puisque les point en junior comptent dans sa catégorie. Le voilà désormais pointant à la 16ième place, progression très importante même si ce n'est que d'une seule place. En effet grâce à cette 16ième place Max fait partie du carré qui ne tire pas le pré-tournoi du samedi dans le circuit national cadet. il sera donc qualifié d'office et intègrera la compétition directement le Dimanche lors du prochain circuit de Nantes ! Bravo max -)----------

 

Il grimpe également au classement junior bien entendu, il pointe désormais à la 63ième place en surclassé.

La très belle salle de l'Axone de Montbéliard

Premier RDV du circuit National cadet, Montbéliard 10 et 11 octobre 2015 :

 

280 Tireurs

 

Une bien belle entame de saison pour Maxence. Qualifié pour le dimanche dès la sortie des poules du samedi. En effet Maxence a été intraitable lors des affrontements préliminaires, il a gagné tous ces matchs et termine troisième. Les 16 premiers accèdent au tableau du Dimanche dans ce type de formule.

 

Le lendemain, entrée en lice des 16 premiers français et on recommence.

 

Max remporte tous ses matchs de poule le dimanche comme la veille, il sort cinquième des poules. Il fait ensuite un très beau tableau de 64 face à son copain Eric Yaa qu'il remporte 15/11. Le tableau de 32 face à Grossman sera très tendu et ira au bout du temps (3X3mn) sur le score de 11/11, assez rare à ce niveau. Max remportera le tirage au sort lui donnant la "priorité", en clair, l'arbitre relance le match pour un assaut d'une minute, si à l'issue de cette minute aucun des tireurs n'a marqué, le point est pour Maxence.

Sur les conseils de son maître d'arme Maxence n'attendra pas et au bout de 20 secondes il porte une belle et franche attaque en coup droit qui lui donne la victoire.

En tableau de 16 Max rencontre Pinson et s'incline 15/8. Pinson gagne le tournoi d'ailleurs.

 

Maxence ternine 10ième de cette manche ce qui lui permet de remonter de quelques places au classement National. Il est désormais 17ième.

 

Schaller : Le compte est bon Article du Républicain Lorrain du 12/10/15

Deuxième round d'entrainement belge, Arlon, circuit national belge cadet, Maxence vainqueur !

 

Après Neufchateau en sénior il y a quinze jours, nous voici à Arlon, en cadet cette fois. Pas de grande difficulté pour Max jusqu'en finale où il devra une nouvelle fois affronter son frère d'arme, Clément !

A l'issue d'une finale épique, max l'emportera 15 à 14 et rapporte à Metz une bien jolie coupe made in belgium. De bonne augure pour le circuit frnaçais.

Neufchâteau Belgique, circuit national Sénior du 20/09/15 :

 

Reprise de saison en Belgique, le but étant de se réchauffer le fleuret avant les échéances françaises.

Tournoi sénior ce qui permettra à maxence de se frotter à des tireurs expérimentés. Il sortira de ce rendez-vous à la 11ième place, une bonne reprise...

Metz Augny

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Anthony Schaller SportMax